Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Mon voyage en Corée du Sud

Pays de la K-pop!!!

Hello Korea LOGO

 

 

 

Instagram

Archives

5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 21:19

Monkey surprise

Oups j'ai fait une grosse bêtise...

 

J'ai beaucoup d'anecdotes et de trucs & astuces à vous livrer sur le Japon. Mais afin de ne pas trop vous gaver en lecture, je suis obligé de fractionner mon bilan voyage au Japon.

Ici c'est la version light, avec les principales lignes de mon voyage.

On entrera plus dans les détails avec les articles suivant, il y a beaucoup d'anecdotes croustillantes...

 

Visa obtenu : visa working holiday (vacance-travail)

Budget total : 8000€

Taux de change en Juin 2010 : 1€ pour environ 110 yens

Logement : Oakhouse guesthouse, location de chambres ou appartements

Lieu et type de logement : Minowa, chambre de 9 m²

Loyer mensuel : 64.000 yens  environ 580€

Metro le plus proche : Minowa station (environ 8mn à pieds)

 

 

Le taux de change est très défavorable pour l'euro comparé à 2008 (1€ pour 150 yens). J'ai même réussi à obtenir une réduction de 5.000 yens sur mon loyer car j'ai été sélectionné pour écrire des articles et raconter ma vie de locataire pour le blog d' Oakhouse.

 

Avec mes ressources j'ai pu vivre sans avoir besoin de trop travailler. Les 2 premiers mois, j'ai pu me consacrer au tourisme et visiter les principaux lieus de Tokyo sans trop me ruiner. Le plus dur a été de résister au shopping...!!! 1 resto max par semaine, optimisation de mes déplacements en métro, je me faisais mes propres bentos...

 

L'été a été très éprouvant pour moi à cause de la chaleur (35°C en moyenne chaque jour). Les japonais disaient que c'était une chaleur record au cours du dernier siècle. L'air était était humide, lourd et suffoquant. Je transpirais juste en descendant les marches de l'immeuble. Physiquement j'ai carrément fondu et au total j'ai perdu 8 kg! 

Le magasin le plus proche était à 5 mn à pieds mais relativement cher. Alors je marchais jusqu'au magasin Seiyu, situé à 20mn à Asakusa. Ouvert 24h/24h!! Moins cher sur beaucoup de produits.

 

J'ai commencé mes recherches de travail mi juillet et consultais quotidiennement les sites comme Metropolis et Tokyo Notice Board. Je suis également allé à l'agence Hello Works pour étrangers à Shinjuku. Parallèlement j'ai envoyé mon CV à plusieurs restaurants français. Bien entendu j'ai essuyé plusieurs refus au début. 

 

Important : Japan Association for Working Holiday Makers est maintenant fermée! J'y suis allé juste avant leur fermeture et j'ai appris la triste nouvelle.

 

Fin juillet j'ai décroché un boulot chez IHCWay en tant que professeur de français particuliers (cours privé en individuel)!  Boulot payé 2.000 yens/heure + remboursement des frais de transport. Ce petit boulot à temps partiel était tout simplement G-É-N-I-A-L! J'ai adoré!! Une expérience inattendue que je recommmande à tous!

 

Monkey D. Babouin IHCWAY

Appelez moi "sensei" ou professeur ou même maître, j'aime ça... ^__^

 

 

En septembre le restaurant Maison bretonne m'a proposé un petit boulot en tant que serveur/plongeur. J'ai eut la chance de tomber sur un couple vraiment sympa : David un breton et Eiko sa femme japonaise ayant vécu en France. J'ai adoré faire le serveur! Quand j'apportais les assiettes les japonais s'extasiaient avec leurs cris typique du genre "ééééééééé", "oishi sooooo", "hhhuwooooo suuuuugoi ne". C'était drôle et génial!!  Une expérience unique!

 

Monkey killer

En effet! On s'amuse bien à la crêperie...

Monkey D.Babouin serveur

 

 

Concernant le racisme, sujet un peu délicat au Japon... Donc je n'ai pas vécu de racisme car oui il y a des racistes comme partout. La plupart sont de la génération de nos parents (à partir de 40 ans). Les jeunes japonais sont plus ouverts que leurs parents.

Mon cas est un peu particuliers car je suis d'origine asiatique (cambodgien/chinois) donc je me suis intégré plus facilement par rapport à un étranger non asiatique.

 

Par contre le fait d'être français d'origine asiatique n'était pas toujours un avantage dans ma recherche de travail. Je cherchais surtout dans le domaine de la restauration et de préférence dans un restaurant français. Seulement je n'apportais rien d'exotique aux japonais... 

 

Il y a aussi du racisme envers les chinois. Ils sont très nombreux au Japon! Les premiers mois je sentais que certaines personnes me regardaient bizarrement, un peu comme un doute dans leur regard. Car ils voyaient à ma dégaine que j'étais différent donc quand on me demandait d'où je venais. Je prenais un malin plaisir à dire "je viens de France". Et là leur machoir s'allongeait jusqu'au sol avec un "éééééééééééé", "usso" (menteur)!!! Car oui les japonais pensent que les français sont TOUS grands blonds aux yeux bleus avec un berret et une baguette sous le bras!

Après quelques semaines je me fondais totalement dans la masse, ils me parlaient en pensant que j'étais japonais... Je répétais mon petit jeux sournois en disant que je ne suis pas japonais.

 

Desssin

 

 

Concernant la progression de mon japonais... Et bien je n'ai pas progressé autant que je le voulais. En fait la plupart de mes amis japonais parlais minimum anglais et même français. Donc au bout d'un moment je ne me cassais plus la tête et négligeais mon apprentissage du japonais. C'est vraiment mon seul regret.

 

 

Mon voyage au Japon s'est officiellement terminé fin février car j'enchainais mon travail en France début mars 2011.

 

Mon voyage au Japon a été une expérience vraiment bénéfique et positive en tout point (sauf pour mon compte en banque...).  J'ai sacrifié beaucoup de choses pour partir au Japon et c'est sans aucun regret! 

J'ai rencontré des personnes formidables!! 

On a tendance à beaucoup se plaindre en France mais on se rend pas compte de la chance qu'on a. 

Par exemple, les 35h sont tout simplement inimaginables pour un japonais et ils obtiennent difficilement leur vacances. 

Si vous demandez à un français "quel est le plus important pour toi? Le travail ou la famille?" Un bon français dira la famille bien entendu. Maintenant posez cette question à un japonais, il hésitera, réfléchira et vous dira : "le travail". Pourquoi? Parce-que pas de travail, pas d'argent et sans argent comment nourrir sa famille?

 

Pour mon prochain article VISA WORKING HOLIDAY, n'hésitez pas à me poser des questions! Vous voulez tenter l'expérience d'aller vivre et travailler au Japon? Contactez moi! ^^

Partager cet article

Repost 0
Published by Monkey D. Babouin - dans Bilan voyage Japon
commenter cet article

commentaires

Monkey D. Babouin 22/04/2012 07:15


Salut Kiya! ^^


Pour le boulot ce ne sera pas un problème. Quand tu rempliras ton planning du voyage au Japon tu devras en effet préciser que tu iras dans une école pour apprendre le japonais. Il faudra même
préciser le nombre d'heure pas jour et pas semaine!


Il faudra mettre l'intitulé exacte du genre de travail que tu comptes faire au Japon. Par exemple le métier dans la restauration ne nécessite pas le bac. 


wAttention pour ton dossier visa vacance-travail il faudra être très précis! Les gens de l'ambassade sont très pointilleux et carré. Il faudra que ton planning soit cohérent. 

Kiya 18/04/2012 22:07


Salut Monkey,


Merci pour ton article, ça aide beaucoup, je compte partir au Japon avec un W/H le mois de Septembre-Novembre, j'ai beaucoup voyagé ces 3 dernières années (aprés l'arrêt à 5 mois du bac) donc je
n'ai pas eu de travail fixe (juste à droite à gauche lors de mes divers voyages) je n'ai pas particulièrement de diplôme à part un BEP compta (et oui je boycott le BAC c'était pas pour moi
>

Otaking 04/02/2012 11:21


Oui effectivement pas mal de moqueries^^
Je prend note de t'es conseil sensei ;)

Otaking 02/02/2012 15:34


Ok je te remercie parce moi je suis un espèce d'acheteur compulsif(genre j'ai regarder man vs wild j'ai acheter le même couteau 100e et je suis partie 1 semaine dans la foret XD)alors j'ai peur
de ne pas rester longtemps cause d'argent


Sinon je pense que je vais faire un mois en 2014 donc 2ans pour voir ensuite un working holiday


Mais bon la je vais sur mes 22ans et je connais personne qui est chaud pour partir au Japon,c'est tous des pros-américain et je les emmerdes^^ donc c'est pourquoi je préfére reperer les lieux
pendant un mois alone voir si je peux tenir un an et tout


Je ne suis pas associable donc ca devrait aller mais arriver la haut sans connaitre personne c'est chaud... ça me freine un peu

Monkey D. Babouin 03/02/2012 21:22



Haaa la la les pro-américains j'te jure. Ils doivent bien se foutre de la gueule des japonais et leur japoniaiseries. J'ai aussi des amis pro-américains je connais...


T'inquiètes! Si tu vas au Japon, il faut aller au Otsuka bar! Tu y trouveras plein de français! Et évidemment les soirée French Society (France Tokyo). C'est là-bas que j'ai trouvé mes
compagnons!!!!



Monkey D. Babouin 02/02/2012 15:05


La crêperie c'était quelques week-end et surtout pendant décembre. Les cours de japonais j'avais commencé vers août jusqu'à mon départ en février. Quand tu signeras avec IHCWay ils te demandent
jusqu'à quand tu restes au Japon. Donc tu donneras des cours en fonctions des dispo de tes élèves aussi. Tout dépendras d'eux. Après tu peux contacter l'agence si tu veux plus d'élève.


J'ai des amis qui avaient travaillé dans une petite boite, leur mission : couper les reliures des livres pour ensuite les scanner page par page! Un bon boulot à la chaine mais tranquil et dans
une bonne ambiance. C'était à Shibuya et il y avait beaucoup d'étrangers dans la boite.


Un de mes colocataire de guesthouse avait trouvé un taffe dans une usine de sandwich. Il fallait emballer les sandwich simplement. 


Même avec des notions de japonais tu peux t'en sortir mais quand même approndis ces bases car ça sera vraiment un plus dans ta recherche de travail. Augmentes tes chances! Tu pars quand au
Japon??