Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Mon voyage en Corée du Sud

Pays de la K-pop!!!

Hello Korea LOGO

 

 

 

Instagram

Archives

8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 09:36

Chapitre 1 : l'arrivée au Japon

Tokyo. Début Juin 2010. Une chaleur étouffante avoisinant les 35°C quotidiennement. Voir des gens avec un jean était déjà un supplice insoutenable et je supportais à peine mon débardeur.

 

Une fois installé, je suis parti me promener dans le quartier pour essayer de prendre mes repères. La mission : trouver le magasin d'alimentation le plus proche. Premier constat, les rues pullulent de distributeurs de boissons. A peu près un tous les 10 mètres! Véridique. 

Distributeurs boissons

Distributeurs 2805 Distributeurs 2993

 

Après avoir tourné une bonne heure, les seuls magasins que je trouve sont les konbini. Ces fameuses petites supérettes ouvertes 24h/24h. Les prix sont très chers! Horreur! Environ l'équivalent des prix dans nos stations-service. Mon premier repas du soir sera un classique ramen cup! (nouilles instantanées).

 

Le jour suivant, un colocataire de la guest house m'indique le magasin Shimadaya, moins cher et situé à environ 5mn. Ouf!! 

Une fois dans ce fameux magasin je suis tout d'abord dérouté par les prix pratiqués. Les légumes préférés : poivrons, tomates ou courgettes sont scandaleusement chers.  Ex : 4 tomates moyennes pour environ 389yens (3,55€), un sachet de 5 petites pommes de terre pour 188yens (1,70€)... Et 1 pomme pour environ 1 euro ça fait mal! 

masaka

 

 

 

Vous connaissez le syndrôme "lost in translation"?

 

Je commençais déjà à douter, à me demander pourquoi je suis venu ici... Le budget nourriture me semble colossale. Est-ce que je vais tenir 1 an? En  France j'avais mes habitudes alimentaires, mes produits favoris, mes réserves... 

Ici je perds tout mes repères! Tout est écrit en japonais et surtout en kanji (idéogrammes chinois). Au total j'ai dû tourner une bonne heure. La musique de Rocky tournait en boucle dans le magasin. Elle devenait vraiment oppressante. J'étais mal à l'aise et ma tête commençait à tourner. 

Au final je suis sorti du magasin avec les produits de 1ère nécessité mais je ne faisais vraiment pas le malin...

1eres courses de survie

 

Heureusement un autre colloc me parle d'autres magasins mois chers situés à Asakusa. Environ 20 mn à pieds. Il me parle même de ces fameux 100 yens shop! Ce mot chantait agréablement dans ma tête. C'était décidé! Le jour suivant je suis parti en exploration à Asakusa! A la recherche de ces fameux 100yens shop! ^^

 

En tournant dans Asakusa je suis tombé par hasard sur un 100 yens shop! Le magasin Daiso! Wouhou! Trop content!

J'ai pu acheter des objets très utiles comme un porte-savon, une grande serviette, des condiments, des claquettes... Et même une fleur de bain!!

--> Alors les mecs qui me lisent sachez que la fleur de douche n'est pas un truc que pour les nanas! C'est super pratique car on met un peu de gel douche et ça mousse! Ca mousse! C'est économique et en plus ça masse. J'adhère totalement et je recommande!! 

Tout à 100 yens

 

 

Plus tard je trouvais le fameux magasin SEIYU ouvert 24h/24h! Un kilo de blanc de poulet pour 380 yens seulement! Moins cher qu'en France. La bouteille 1,5L de coca à 158 yens seulement. A Shimadaya vendu pour 198yens. Le magasin Seiyu devenait mon best place! Seul inconvénient 20mn de marche.

 

 

Planning des 2 premiers mois : tourisme!!!  J'ai visité les principaux spots de Tokyo : Temple Sensoji, parc d'Ueno, Akihabara, Shinjuku, Harajuku, temple de Meiji Jingu... Et le fameux quartier de Shibuya!!

Shibuya 0843

 

Mes colocataires s'ecstasiaient en me racontant "Shibuya". Un mot magique! "shhhibuya".  

"Imagines... En sortant du métro tu mets les pieds dans un monde paradisiaque ou les anges sont en mini-jupes et exhibent scandaleusement leur jambes." Comme le disait mon pote Onigiri-man. Ici le ratio c'est 1 moche sur 10... 

Shibuya c'est aussi le paradis du shopping pour les filles et... le paradis pour les mecs! Les filles sont habillée sexy et parfois si provoquant... Le radar est en folie, les yeux louchent tous les 2 mètres. 

Un étranger normal ne peut rester insensible devant tant de "chair". Je fais référence aux paires de cuisses "nues". Il y a  des barésilles, des portes-jartelles, des mini-jupes, des robes, des mini-shorts... Il faut vraiment le voir pour le croire!

 

Et soudain tu repenses à ta vie en France...  Les rames de trains de banlieues souillées, l'impolitesse et la sauvageté du parigo, les lynchages à 10 à 10 contre 1, les agressions, les vols de portables...

 

Tu réalises alors que tu es bel et bien au Japon, à Shibuya!! Et tu te dis j'aime le Japon!!!!!!!!!!!!!!  Je veux y rester!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Monkey D. Babouin - dans Bilan voyage Japon
commenter cet article

commentaires

Gomu no Missa 17/07/2011 05:13



Hey Hey! salut! Juste pour dire que j'adore ton blog, et je le suis de près! Voila fallait que je le dise hein!


Moi je vais un an au japon avec un WHVisa d'ici deux ans, le temps de gagner des sous et d'aller d'abord un an en Nouvelle Zélande. Alors pour dire que ton blog m'inspire encore plus et j'ai
qu'une hâte c'est d'enfin poser les pieds sur le pays du soleil levant!


Ah et je suis aussi une fan de One Piece et de dessin, alors j'adore tes articles, même si parfois ça créait une frustration et un manque intense en moi... mdr bah bientôt j'y serais aussi !
mouhahaha


Thank You Monkey-D Babouin!



Monkey D. Babouin 19/07/2011 15:04



Hoy! Hoy! Salut Gomu no missa! Je suis très content car c'est pour des personnes comme toi que j'ai crée ce blog!
Un conseil économise le plus de sous possible! Tu t'amuseras encore plus!!!! Economiser plus pour s'amuser plus! Hahaaaaa!!


 


Merci à toi! 



Akachan 11/07/2011 19:09



Et encore un bug de commentaire XD



Perso en été j’ai toujours réussi à trouver des vols à moins de 700 euros aller-retour (et avec de bonnes compagnies, pas les russes ou les chinois quoi XD)… Mais c’est beaucoup beaucoup de
recherches et de patience u_u
Mais c’est vrai que la chaleur au Japon est très forte (quoique cette année en France c’est pas mal non plus Oo )


 


Ca me fait rire de voir que on a la même appellation pour ces personnes qui tentent des dragues à la orang-outang. Sauf que moi j’écris « wesh wesh » XDDD
Au Japon ca existe pas, ca c’est la classe XD



Monkey D. Babouin 11/07/2011 20:14



Au temps pour moi Akachan! Je me suis trompé dans l'écriture wesh-wesh! Oh! Et puis les fautes d'orthographes c'est pas trop grave puisqu'ils sont des terrotistes de la grammaire française... ^^


Prochaine fois je veux voir les cerisiers en fleurs!


Au Japon les racailles taffe pour les yakuza en général donc ce n'est plus le même level.


 



dominique gregoire 11/07/2011 19:07



Hum!  tu  m'apprends, rien,  moi qui suit  souvent en Asie,  j'ai  vu que  la  France était  un  pays de  SAUVAGES.


On dit  "  tu  l'a  piqué ou?", alors  que  la  phrase  normale  est  ....  "  tu  l'as  eu ou ?"


 


Les  minijupes  m'affolent  plus depuis  un  moment,  car  c'est  la  norme au  pays du  sourire ;-)  et  oui,  les  35°
 aussi  et  moi aussi je  suis en  Jean, et  oui !


 


Les  commerces  partout,  je  connais.


 


Donc  je  demanderais à certains de  GARDER,  leur  point de  Vue  purement de  FRANCE...  ben en France  !!


 


Bon  séjour!


 


Padek aka  tamsom!



Monkey D. Babouin 11/07/2011 20:11



Haaa Padek! C'est sûr qu'en Thaïlande  la mini-jupe est aux thai ce que le jean est aux français. ^^


 



Akachan 11/07/2011 19:06







Akachan 11/07/2011 18:47



............ XD


Mais pourquoi???? XD


Bon... Encore un essai ^^'


Est ce que c'est parce que ma réponse était trop longue ^^' ?


Je renvois:


 


Ben c'était le Japon j'en profitais XD
Puis vu la chaleur c’était mieux d’être habillé court (j’étais là-bas en été).
Ce qui me faisait rire était que ce n'était pas mes bas qui choquaient les japonais mais mes hauts... Ils n'étaient pas particulièrement décolletés mais comme j'ai plutôt une bonne poitrine ils
avaient souvent l'air traumatisés (genre : « Naooon les gros seins ca existent pas que dans les films ? » XD). Alors qu'en France une fille avec un peu de décolleté n'attirera
pas le regard (sauf si c'est vraiment... voilà quoi XD) mais une jupe un peu courte et BAM tu t'en prends plein dans la figure ^^"
Et évidemment je ne sortais ainsi que dans certains quartiers (Shibuya oblige), mais quand je visitais ou autre j’étais habillée avec des jupes ou robes au niveau des genoux (genre je suis pas
allée faire le musée de la paix à Hiroshima en mode Shibuya girl quoi ^^’).
J’ai l’impression de me justifier là, ca craint XD



Enfin le Japon est un pays où tu peux vraiment être libre au niveau de ce que tu portes (comme aux Etats-Unis ou en Russie). Alors qu’on dit de la France que c’est le pays de la mode c’est aussi
le pays zéro tolérance sur le look des gens ^^’
Je reprends les dires d’Hamano : « En France mini-jupe= bonjour mlle la péripatéticienne 8D »



Mais c’est ignoble le truc des mecs qui essaye d’aborder comme tu as décrit XD
J’aime pas et en général avec mes amies on se regarde en disant: « Mais quel est ce langage étrange ? Oo On dirait du français mais je comprends pas trop… » Et les types en général
ils s’y attendent tellement pas qu’ils restent bloqués et lâche sans s’en rendre compte l’affaire XD

Merci pour la réponse pour IHCWay ^^
Et oui c’est top la classe : donner des cours dans un Starbucks (*-*)



Monkey D. Babouin 11/07/2011 19:02



Yes c'est bon je l'ai!! ^^


Pour ma part j'éviterai de retourner au Japon en été car la chaleur est insupportable et les prix des billets d'avion trop chers. A part pour retourner au Mt Fuji cat j'ai une revanche à
prendre...


Oui c'est vrai que niveau mode tu t'habille comme tu veux alors qu'en France ça critique, ça critique et tout le monde se ressemble... On est formaté en France niveau mode.


Je te reconfirme c'est trop la classe de donner des cours IHCWAY!!!!!^^


Concernant les ouesh-ouesh en mode dragueur à 2 centimes... Le + triste c'est qu'il y a des filles qui aiment... m'enfin bon...